Aller au contenu

Non classé

Dimanche 8 janvier, la Martinique fait son show hippique 100 % premium

20170103_081036

Nouveau succès pour l’hippodrome de Martinique- Maurice BRUERE DAWSON  en Martinique le dimanche 8 janvier 2017 : toutes les courses de galop seront cette fois accessibles à l’ensemble des parieurs de la métropole et des Outre-mer, et retransmises en direct sur la chaîne Equidia. Point d’orgue de cette réunion : le Grand Prix de la Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM) prévu à 13h30 (18h30 à Paris). Un horaire inhabituel afin de conforter l’engouement suscité l’année dernière lors de la première édition premium. Le Quarté plus régional sera encore une fois à l’honneur dans cette épreuve.

Dotée de 40 000 €, la plus belle course de l’année en Martinique se disputera sur la piste en gazon de 2100 mètres ; la victoire se jouera entre des concurrents locaux expérimentés et des chevaux arrivés plus récemment sur l’île aux fleurs.

C’est un jockey en grande forme, affichant 81 victoires et la cravache d’or de l’ouest en 2016, Théo Bachelot, qui sera l’invité de marque de la journée. Il aura pour adversaires des cavaliers bien connus du public martiniquais, comme Anthony Bernard, Didier Gengoul, Walter Wenceslas et Luana Lalung.

Cette manifestation a acquis ses lettres de noblesse en Martinique : en attestent les 71 pur-sang engagés dans les six épreuves et l’intérêt grandissant du public – le record de 5 000 spectateurs pourrait bien être battu cette année.

Les portes de l’hippodrome s’ouvriront à 11h30 (heure locale); les courses de galop se dérouleront de 12h à 14h30 ; elles seront suivies par deux compétitions de trot attelé. Comme chaque année, des animations seront organisées pour petits et grands.

Hugues Jean-Louis, Président de la société des courses Madinina, organisatrice de l’événement, commente: « je suis profondément fier de proposer un programme complet de courses premium aux turfistes ultramarins et métropolitains. C’est l’aboutissement d’une démarche engagée depuis plusieurs années. Je tiens à féliciter toutes les personnes et les équipes techniques qui ont contribué à cette réussite. Dimanche, nous franchirons une étape historique dans le développement des courses et de la filière hippique en Martinique. ».

Le club des Gentlemen Riders et des Cavalières participera comme à l’accoutumé à l’événement. A peine sortis de l’avion, ils étaient déjà à l’oeuvre ce matin sur l’hippodrome ( photo ci dessus)

Un Arbre de Noel à Carrère

20161220_105254

20161220_104740

En ce 20 décembre 2016, il n’y pas de courses à l’Hippodrome de Martinique mais un arbre de Noel organisé par la Direction de l’aide sociale à l’enfance et à la famille de la Collectivé Térritoriale de Martinique pour plus de 400 enfants du pays. Joyeux Noël à tous !

Note du Président concernant l’annulation de la réunion du 18 décembre 2016

La réunion de dimanche a été annulée. Je sais d’ailleurs qu’il y a eu quelques grincements de dents de part et d’autres à ce sujet. Vous savez que l’hippodrome de Carrère est implanté sur une zone de mangrove ou marécageuse et qu’en temps de pluie l’eau à tendance à stagner à certains endroits de la piste. El pleut depuis quinze jours, même aujourd’hui encore , sur la plaine du Lamentin. Résultat des courses : le sol est détrempé donc il est dangereux de faire courir les chevaux dans ces conditions tout en sachant que le risque d’accident grave (chute, glissade) est bien réel.

Aujourd’hui lorsque l’on voit le chemin parcouru (ou le travail effectué par notre équipe) pour obtenir l’organisation de courses PMU à Carrère, nous n’avons pas droit à l’erreur. Vous savez que maintenant de plus en plus de jockeys professionnels français où de Barbade, viennent courir chez nous. Ce sont des observateurs. Cela aurait été plus grave qu’ils débarquent en Martinique et qu’ils refusent de monter, parce que leur intégrité physique est exposée à un risque de chute grave.

Croyez-moi, ce n’est jamais facile d’annuler une réunion. Nous avons opté pour le principe de précaution. Cela était impératif compte tenu de l’état de la piste. Je vous ferai remarquer que hier 3 courses ont été annulées à Deauville pour des raisons de sécurité car le brouillard avait réduit la visibilité.

Hugues JEAN LOUIS
Président de la Société des Courses de Madinina